ATELIER D’ÉCRITURE ET SLAM

LE SLAM

Présentation

Le slam est né en Amérique dans les années 80 à Chicago. Les références à la Beat génération (A.Ginsberg, W. Burroughs, Pélieu, R.Brautigan) sont évidentes mais d’autres slameurs revendiquent autant C. Baudelaire, Lautréamont, que R. Queneau et les surréalistes. Dès 1985 la poésie se met en spectacle et le terme ‘slaming’ est inventé, c’est-à-dire qu’il se manifeste sous forme de joutes poétiques. En 1997, M. Levin réalise le fameux film ‘SLAM’, disponible en DVD.
Chantal Enocq propose des ateliers d’écriture Slam dans des écoles, collèges, lycées, médiathèques, festivals, etc. Les ateliers sont suivis d’une scène Slam où les participants déclament leur texte.
Lâche les Mots propose aussi des scènes Slam tout public (scène ouverte suivant la demande) dans toute la région LR et au niveau national et européen.

Les ateliers d’écriture

Lâche les Mots propose une introduction à la lecture de la poésie contemporaine (Tarkos, Heidsieck, Hocquard, Kaplan, Quintane, etc) suivie d’une consigne d’écriture  et d’une mise en bouche.


Un atelier d’écriture slam de deux heures:

– Premier temps : une consigne est donnée par l’animatrice pour ‘entrer’ dans l’écriture.
– Deuxième temps : écriture pendant 20 à 30 minutes.
– Troisième temps : mise en bouche des textes écrits.


L’objectif est de réaliser une scène Slam avec les participants, accompagnés de slameurs confirmés.

Projet « On papote on tapote »

Toutes les semaines des jeunes filles se rencontrent avec l’association Lâche les Mots pour découvrir les diverses façons d’utiliser l’ordinateur. Aller sur le site de Lumni pour apprendre ou réviser du français, des maths etc. Rechercher des images pour un projet ex: un mariage de rêve (voir photos). Apprendre à trouver des informations (ex: cybercriminalité). Comment détecter les fake news. Se renseigner sur d’éventuelles formations (CAP coiffeuse, esthéticienne, aide maternelle…). Apprendre à écrire un texte, le mettre en page, l’illustrer, l’enregistrer sous divers formats.

Une exposition du projet sera fait à la Maison pour Tous Sarrazin et au Théâtre La Vista

Projet soutenu par la fondation AFNIC, la CAF de l’Hérault et FDVA

Voix