POÉSIE NUMÉRIQUE

POÉSIE NUMÉRIQUE

La poésie numérique souvent nommée « poésie animée » ou « cinétique » trouve son origine dans les poésies concrètes et visuelles. Cette filiation s’observe clairement dans l’évolution de certains artistes, comme Augusto de Campos ou Eduardo Kac, et dans l’évolution de certaines revues, comme Doc(k)s, qui devient à partir de 1990 un lieu essentiel de diffusion de cette poésie.
Le numérique offre de nouvelles possibilités à la recherche concrète. La poésie cinétique ne joue pas seulement de la confrontation du texte et de l’image, mais aussi du son, avec le multimédia. La poésie cinétique n’exploite pas seulement les deux dimensions qui étaient celles de la page, mais elle peut encore déployer les caractères dans le temps.
Après une formation aux techniques numériques, Chantal Enocq vient expérimenter la poésie numérique ; son écriture poétique vient maintenant rencontrer l’image, le son, la 3D.

Vidéos